Pete "Pistol" Maravich

Aller en bas

Pete "Pistol" Maravich

Message  VS le Ven 20 Fév - 18:38

Voila mugen m'a lancé sur les biographies, je suis obligé de répondre avec un bio sur Maravich, j'avoue elle fut dur à réaliser.

PETE MARAVICH

Carte d’identité :

Nom :Maravich
Prénom :Peter Press
Date et lieu de naissance :le 22 juin 1947 à Aliquippa.
Date de sa mort :le 5 janvier 1988
Lycée ::arrow:Daniel(Clemson,S.C) High School (1961-63)
Arrow Needham Broughton (Raleigh, NC) (1963-65)
Arrow Edward Military Institute (Salemberg, NC) (1965-66)

Collège : :arrow:Lousiana State
Draftée par :Atlanta Hawks en 1970
Trades :Tradé à New Orléans le 3 Mai 1974
Signé avec Boston le 22 Janvier 1980
Surnom :Pistol Pete
• Récompenses et honneurs : NBA All-Rookie Team (1971)
• All-NBA First Team (1976, 1977)
• All-NBA Second Team (1973, 1978)
5 fois All Star NBA(1973, 1974, 1977-1979)
A compilé en carrière 15,948 points (24.2 points par match) en 658 matchs
Meilleur marqueur de la NBA en 1977 avec 31.1 points
Son record de point est de 68 points contre les New York Knicks le 25
février 1977
Fait partie des 50 meilleurs joueurs de tous les temps.

Rapide présentation du joueur :



Pistol Pete Maravich étais l’un des premier grand Show Man du Basket-Ball et quel Show Man, grâce à ses matchs spectaculaires ,Pistol Pete a permis au Basket et à la NBA de prendre une envergure mondiale.
Quand on parle de Maravich on doit aussi associer son Université de Louisiane State où il a fait une carrière légendaire.
Pete Maravich a passé dix ans en NBA, il a était sélectionné cinq fois au All Star Game et un titre de meilleur marqueur de la ligue.

La naissance d’un Homme, la naissance du vrai Basket-Ball.

Pete Maravich est né le 22 juin 1947 dans la ville de Alquippia en Pennsylvanie. Il était le fils de Press Maravich, qui avait été l’un des meneurs Youngstown Bear qui jouait en NBL de 1945-45,et ensuite avec Pittsburgh en BAA de 1946 à 47.Pete passait son temps dans le Gymnase, et travaillait d’arrache pied. Pete était un Fanatique de Basket-Ball et à chaque fois que ces camarades le croisaient c’étais avec un Ballon de Basket-Ball, il ne pouvait pas s’empêcher de faire des dribbles. Pete fut une brillante carrière au Lycée, dans son équipe Lycéenne il était coaché par son père.



Il s’est donc inscrit à l’université de Louisiane, Mais les règles NCAA de l’époque interdisaient que les joueurs étudiants de première année jouent avec l’équipe première, ainsi Maravich fut obligé de jouer en équipe B à LSU de 1966-67,et il finit la saison avec 43.6 points de moyenne, rendez-vous compte c’est monstrueux Shocked Shocked .
Enfin arrivé en équipe première, il explose littéralement tous les record NCAA, et il établit un très beau record, en effet, c’est le seul joueur en NCAA ,à avoir compilait en 3 saisons, plus de 40 points, exactement 43.8 points par match pour la première saison, 44.2 points par match lors de la deuxième saison et 44.5 points lors de sa dernière saison.



Lors de sa dernière année il score 31 fois à 50 points, immense et avec des pointes en carrière de 63 points Shocked Shocked , vous comprendrez que Maravich est connu dans tous le Pays, et en 1970 il obtiendra très facilement le titre de meilleur joueur universitaire Cool .
Vous pensez bien évidemment que Pete Maravich détient pratiquement tous les records NCAA, Maravich est un grand scoreur, et il a d’autant de mérite car la Ligne à trois points a était instaurée 20 ans après Shocked .
Sous les feux des projecteurs très vite, les critiques n’étais pas bien loin, certains journalistes critiquaient son manque de personnalité et de charisme pour s’imposer en NBA, d’autres disaient qu’il n’était pas un vrai leader et qu’il ne pourrait jamais s’adapter au jeu NBA.

Ses Premiers Pas en NBA, Ses premières preuves.

Lors de la draft 1970 Pete Maravich est sélectionné en 3eme position par les Hawks d’Atlanta derrière le grand Bob Lanier et Rudy Tomjanovich. L’arrivé d’un joueur aussi talentueux est une aubaine dans une équipe mais les vétérans du club Géorgiens ne le voit pas de cette œil, critiquant le jeune prodige ainsi que son salaire pharamineux de 1.9 millions de dollars (énorme à l’époque Shocked Shocked ).
Pete c’est fait enrôler par Atlanta pour combler le départ de Joe Caldwell parti jouer en ABA. L’équipe des Hawks était basée principalement sur leurs shooteurs Lou Hudson et Bill Bridges.
Les Hawks auront donc la saison prochaine un œil avertit des fans, qui surveilleront les résultats de prés.





Première saison donc ,et première satisfaction, Pete finit la saison avec un moyenne de 23.2 points et il est sélectionné dans la NBA all rookie team.Atlanta cependant a baissé son bilan de l’année dernière et compile un bilan de 48 victoires pour 34 défaites soit 12 défaites de plus. Cette baisse de résultat sur l’équipe va se répercuter une fois de plus sur Pete, les journalistes reconnaissent sa qualité de Show man mais ils critiquent son manque de leadership.
Les Hawks se feront donc éliminer par les New York Knicks en demi finale de conférence.

Lors de la saison 1971-72,il manquera seize matchs, à cause d’une blessure, malgré cette blessure il terminera deuxième meilleur marqueur de la team toujours derrière le shooteur Lou Hudson. Les Hawks remportent 36 matchs et terminent second de leur division.Ils seront encore une fois sortis des Play-Offs et dès le premier tour par les Boston Celtics Evil or Very Mad .


En 1972-73 Maravich conduit les Hawks à un bilan de 46 victoires pour 36 défaites et il commence à s’adapter au jeu de la NBA en s’améliorant dans tous les compartiments du jeu. Il est invité pour la première fois au All Star Game. Il forme alors avec Lou Hudson un formidable duo, compilant à eux 2 plus de 50 points par match malgré des styles diamétralement opposés, d’un coté Lou Hudson un shooteur efficace et tranquille et de l’autre un joueur qui ne reproduira jamais le même geste deux fois dans sa vie Razz Razz . Pete termine également 6ème meilleur passeur de la NBA avec une moyenne de 6,9 passes par match (sa meilleur marque en carrière) et cinquième meilleur scoreur de la ligue avec 26.1 points de moyenne .Il sera élu dans la All second team. Malgré cela, l'équipe est encore rapidement éliminée de la course au titre en demi-finale une fois de plus contre les Celtics, Maravich lors des Play-Offs tournera à 26.6 points de moyenne par match.



La confirmation de son talent :

Lors de sa dernière année à Atlanta,il deviendra le meilleur scoreur de la team et le deuxième meilleur scoreur de la Ligue avec 27.7 points. Bob McAdoo joueur des Buffalo terminera meilleur marqueur de la ligue avec 30.6 points.Pistol Pete est logiquement sélectionné pour le All Star Game, durant lequel il marquera 15 point en 22 minutes.



Malgré toutes les bonnes performances de Pete, les Hawks vont faire une mauvaise saison avec 47 défaites et seulement 35 victoires et n’iront pas en Play-Offs Crying or Very sad Crying or Very sad . Encore une fois Pistol Pete a cette capacité de faire le Show de marquer des paniers exceptionnels mais il oublie peut-être l’essentiel « la gagne » .



Lors de la saison 1974-1975,une nouvelle équipe voit le jour les New Orléans Jazz. L’équipe avait besoin d’un Franchise player, et qui de plus apte à prendre ce poste que Pistol Pete, la plus grande légende de Basket en Louisiane.Maravich va donc retrouver son état de Louisiane.



Le voici désormais à la tête des Jazz, composés de joueurs expérimentés et de jeunes joueurs voulant montrés leurs capacités(cette équipe ressemble un peu aux Bobcats durant leur première année).C’est un défi sérieux pour Maravich de s’engager avec cette nouvelle équipe.
Pistol Pete va voir sa moyenne de points considérablement chuter avec 21.9 points de moyenne, mais cela peut s’expliquer par son dévouement à travailler dans les autres compartiments du jeu et j’aimerais appuyer sur ce point car après tout dans le Basket-ball qu’est ce qui est plus beau que de voir un joueur capable de tous faire, je suppose donc que Pistol pete avait saisi ce point de devenir un joueur le plus complet possible afin de venir en aide a son équipe et d’apporter la réussite qui manquait lorsqu’il jouait à Atlanta.
Lors de cette saison le travail de Maravich va porter ses fruits il va s’améliorer dans tous les autres compartiments du jeu. Malheureusement la team des Jazz pour leur première année, terminera dernière de la ligue avec seulement 23 victoires pour 82 matchs :? :? .



Les années suivantes de la NBA sont marquées par l’emprise de Maravich sur le jeu et ces qualité de Showman exceptionnel, de plus pour la première fois depuis qu’il évoluait en NBA ,on le reconnaissait comme le grand joueur qu’il était. Lors de ces années Pistol Pete est parvenu à rendre ses gestes décoratifs et voyant en des gestes efficaces .
Malgré cela les Jazz continuaient à avoir du mal dans la grande ligue mais des grands joueurs comme Leonard "Truck" Robinson vont débarquer en Louisiane. Robinson avait cette capacité de libérer Maravich et voir jouer ces deux joueurs devenait un vrai plaisir Razz Razz .

L’Age d’un Homme responsable et mature.


En 1975-76,Maravich gêné par quelques pépins physique mineurs fût mis à l’écart. Il a joué seulement 62 games mais réalise le meilleur pourcentage de sa carrière avec 45.2 % au shoot et sa moyenne de point atteint 25.9 point par game il se classe donc 3eme meilleur scoreur derrière Bob McAdoo et Abdul Jabbar. Le Jazz commence à faire parler de lui avec un bilan de 38 victoires et 44 défaites .A la fin de la saison Maravich se voit récompensé d’une sélection dans la All NBA First team Razz Cool .

Lors de la saison suivante Maravich devient un véritable professionnel. Il réalise la meilleur moyenne de points de sa carrière avec 31.1 points par match et atteint la barre des 40 points 13 fois dans la saison. Il est le leader de la ligue au nombre de points marqué avec un total de 2.273 points.

Le 25 Février 1977 Pistol Pete réalise l’un des plus beau match de sa carrière avec 68 points contre les Knicks de New York du défenseur Matt Frazier Shocked Shocked . Maravich réalise la 12eme meilleur performance de l’histoire de la NBA à marquer le plus de point dans un seul match. Il est une fois de plus sélectionné au All Star Game et il est sélectionné dans la All NBA First team. Razz Razz





Bien qu’il ait gagné le respect du public par son talent son équipe n’arrive toujours pas à se qualifier pour les Play-Offs. Et certains persistaient à dire que Pete jouait d’abord pour lui et ensuite pour son équipe.

La fin d’une carrière.

Lors de la saison 1977-78 Maravich manque 32 matchs à cause d’une opération sur le genou et à cause d’un infection à la tendinite sur son autre genou. Il se retrouvera de plus en plus sur le banc à cause de cette blessure contractée contre les Buffalo. Il aura tout de même marqué 27 points par match lors de ces 50 matchs mais il ne jouera pas assez de match pour qualifier son équipe en Play Off (39 victoires et 43 défaites)

En 1978-79 les performances de Maravich ont diminué dans tous les compartiments. Encore une fois il rate une gros morceau de la saison environ 50 matchs. Il parvient tout de même à marquer 22.1 points par matchs et il se fait sélectionné pour le All Star Game mais ses problèmes de genoux récurrents rendent le joueur imprévisible et rapide qu’il était en joueur prévisible et au ralenti Rolling Eyes .

La saison suivante va marquer la fin pour le Pistolero. En effet la team des Jazz déménage à Salt Lake city à Utah et délaisse la nouvelle Orléans. Les blessures ne gâte pas Maravich en fin de carrière, une fois de plus le feu follet se blesse Evil or Very Mad Evil or Very Mad et le Coach Tom Nissalke le relègue sur le banc, à vrai dire Pete n’est plus vraiment utile depuis l’explosion de Adrian Dantley qui finira au terme de la saison troisième scoreur de la ligue.
Maravich en 1980 se fait écarter par la franchise de Utah après seulement 17 matchs, désespérant Crying or Very sad Crying or Very sad .
Mais 5 jours plus tard les Boston Celtics l’engagent, et il sera un bon remplacent d’un certain Larry Bird, avec 11.5 points de moyenne en 26 matchs, sur ces quelques match on se rend compte encore des capacités exceptionnelles de scoreur qu’a Maravich. Lors des PLay-Offs il tourne à 6 points de moyenne :? .






On connaît bien sûr Maravich pour son talent de shooteur et avec l’instauration de la ligne à trois points en 1979-80 Maravich va pouvoir s’exprimer. A la fin de la saison il termine avec 10 sur 15 à trois points je vous laisse imaginer si les tirs primés auraient existé depuis que Maravich jouait au Basket, son total de point aurait étais pharamineux Shocked Shocked , un point encore où on peut féliciter Maravich.

Ces problèmes de genoux récurrents ne lui permettent plus de jouer à son vrai niveau, il décide donc tout naturellement de mettre un terme à sa carrière Mad :? .
Une carrière exceptionnelle où il aura marqué plus de 15,945 points en 658 matchs et une moyenne de 24.3 points par Game, époustouflant Shocked Shocked .
En 1985 son maillot est retiré à Utah et 2 ans après il est intronisé au Hall Of Fame et en 1996 il est nommé dans les 50 meilleurs joueurs de l’histoire de la NBA 😉 .

Pete Maravich décède le 5 Janvier 1988 à seulement 40 ans à cause d’une attaque cardiaque Crying or Very sad Crying or Very sad .

Hommage à ce joueur qui à lui tous seul a inventer le Show-time, un joueur capable de renouveler son jeu à chaque match et de faire rêver le public, un sens du shoot magique, voila l’un des premiers grands joueurs qui a fait connaître La NBA dans le monde. L’un des premiers joueurs qui a fait découvrir le Basket-ball, un modèle de volonté, de travaille et d’acharnement, un talent fou pour un homme magique, la formule est bien sur gagnante.

Arthur

Je ne sais pas si la bio,est bien mais j'y ai passé énormément de temps et le manque de documentation a rendu la bio assez dur
avatar
VS
Franchise Player
Franchise Player

Nombre de messages : 749
Age : 27
Localisation : Islande
Date d'inscription : 13/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pete "Pistol" Maravich

Message  kris34300 le Lun 16 Nov - 20:10

Très bonne bio lascar Smile Complet !

2 petits liens pour prendre son pied en regardant le regretté Pistol Pet :

https://www.youtube.com/watch?v=4aDy8BqEuyE (top 10 de ses meilleures actions)

https://www.youtube.com/watch?v=8Y5KAaercTI&feature=related (Ultimate Pistol Pete Maravich MIX)

RIP Pete...
avatar
kris34300
Prospect
Prospect

Nombre de messages : 6
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 13/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum